mercredi, mars 09, 2011

Jour 46


En 27 années d’existence… quels ont pu être nos problèmes ? Face à ce que nous vivons…

Stériles... sans profondeur... sans fondements,voila le type de problèmes, par exemple:

La (future) fiancée de mon frère reçoit des coups de fils incessants, et part se cacher dans divers endroits pour parler. J’ai trouvé cela louche, d’autant plus que j’entendais une voix d’homme. Les jours où mon frère est partie en voyage, elle a dormi dans la chambre mitoyenne, seule… je l’entendais parler au tel et glousser en plein milieu de la nuit. J’ai pensé dans un premier temps qu’il s’agissait de mon frère, mais j’ai eu un doute quand elle a dit « Je suis chez des amis ».

Je n’ai pas dormi, c’est quand même le comble du comble, que d’être aussi malhonnête… alors que ce même soir, à table, maman pour changer d’air nous parlait de ce qu’elle comptait faire pour les fiançailles de mon frère.

Le lendemain matin, j’étais fracassée !!

J’ai décidé d’aller lui poser la question si c’était mon frère au téléphone.

Je n’ai pas eu l’occasion mais j’ai eu l’occasion de me retrouver seule avec son portable, quand elle est allée se doucher.

Il s’appelle Skander, et ça n’a pas l’air sérieux, mais ça à l’air d’être un jeu de séduction…D’après ce que j’ai compris, d’après l’Iphone que lui a acheté MON frère, j’ai lu entre les lignes, ils se voient, ils se parlent et se racontent leur vie.

J’avais largement le temps de faire mon enquête… avant que mon frère ne rentre de son voyage, alors j’ai confronté tous les Skander de son Facebook. Notamment, un qu’on avait en commun… j’épluche les murs… rien, sauf quelques J’aime, sans importance. Je lui envoie un message pour avoir de ses nouvelles, c’est un ancien de mon école, alors je n’ai pas hésité. Il me répond instantanément… et je lui propose de se connecter sur la messagerie…

Nous parlons, parlons… et je lui demande s’il a quelqu’un dans sa vie, après lui avoir demandé l’impression de lui faire des confidences sur ma vie privée. Il me dit qu’il n’a pas vraiment quelqu’un, qu’il a plein de filles à droite à gauche et qu’il n’arrive pas à se stabiliser parce que les filles de nos jours pensent trop mariage.

Je soulève mes sourcils (pour dire « Si tu savais » en pensant à la fiancée de mon frère) comme si derrière son écran il pouvait me voir…

Il me dit : "mais il y a en une, qui est différente, mais elle n’est pas claire dans sa volonté."

Il n’est pas tombé dans le panneau très vite… cette discussion à bien duré deux bonnes heures pour en arriver à ce stade de la conversation. Je me doute qu’il s’agit d’elle mais il va bien me falloir quelques jours pour en avoir le cœur net. Personne ne s’imagine en quelle féroce tigresse je me transforme quand on touche à un cheveu de ma famille...

Ma vie à moi, comme d’habitude, un foutoir total... un bordel... Sam est venu s’installer chez moi, les derniers jours de la révolution, et c’est moi qui ai fait ma révolution... cette relation est certes particulière et sympathique, mais elle rime à quoi ?... Mon psy me dit qu’inconsciemment, j’ai envie de faire mal à mon père. Il est plus juste de dire « Je veux secrètement achever mon père ».

Mon père m’a fait bcp de mal quand j’étais jeune, avec ses conneries, mais je pense que mon psy m’achève !!

Sam vivait chez moi et ça devenait invivable de rentrer après le psy et de le trouver là, d’avoir envie d’appeler Papa pour dire « pardon... mais c’est trop bon » !

Bref, ce qui ne facilite pas les choses, c’est vraiment que je travaille avec lui sur des projets sérieux et lucratifs. Je veux démissionner de mon job et avoir mes propres projets, me sentir libre... d’ailleurs j’aimerais bien, planter tout ce que j’ai entre les mains et aller courir sur une plage, toucher le sable et n’entendre que les vagues qui elles, créent leur propre sonate et n’essaieront pas de me raisonner !!

Try sleeping with a broken heart… Je ne sais pas pourquoi je pense à ça. Encore cette chanson qui me hante !!

Rania mon ex coloc... ouais, dernières nouvelles, je viens de l’apprendre aussi: Elle s’est barrée, en France un peu avant le 14, avec le meilleur ami du défunt père de son bébé, qui n’était pas son mari, mais bien le mari d’une autre, "it's complicated". Je sais pas comment, le 12-01 elle s’est levée, elle a pris deux grosses valises et elle a disparu. Elle m’a juste dis, » S. m’a proposé de m’héberger à Paris parce qu’apparemment ça va continuer de chier au pays. »

Depuis je n’ai plus eu de contact avec elle, je lui envoyé un inbox pour savoir si elle était bien arrivée, elle a répondu « oui, t’inquiète, je te préviendrais avant de revenir ».

Elle n’a plus jamais donné signe de vie... ses statuts sous-entendent qu’ils sont 2 puis seront 3 dans quelques temps. Je pense avoir compris qu’elle s’est mise avec le mec et qu’ils vont avoir le bébé. Sans confirmation pas de jugement, alors je préfère ne rien dire.

Entretemps, je me remets petit à petit de cette terrible phase de révolution/dépression, en bossant 10h par jour et en essayant de sortir la tête de l’eau et de prendre de bonnes résolutions pour construire un avenir solide et de qualité, un peu comme ma Tunisie, mes neurones comme mon peuple, sont divisés, chacun épaule un( e) parti( e) et ne sait pas vraiment s’il fait le bon choix, j’entends encore des voix quand j’essaie de me coucher, insomnie tu m'auras tuée... quand vont-ils enfin se mettre d’accord pour me permettre de prendre la voie de la raison (@Kiffegrave).

Je tiens à remercier spécialement A & A, et aussi R. qui se reconnaîtront qui m’ont été d’un soutien capital pendant toute cette période. Bisous...




1 Avis sur ma vie:

Anonyme a dit…

N'oublies pas mon masque...
l'un des deux A...

20 mars 2011 à 14:13