lundi, décembre 20, 2010

Jour 41




En ce moment, je suis en plein rapport d’objectifs de l’année 2010, j’ai largement rempli ma mission, j’en suis fière. Ma prime aura 5 chiffres. Pas de nouvelles de M., je lui ai envoyé un MP pour le remercier, même si le lendemain je me suis réveillée dans le mood « Mais pour qui il se prend ce con!! ».

Lyès a rappelé la petite demoiselle qui sent le sexe, pour finir au lit... elle a du regarder sur son agenda avant de répondre, il a du faire le chauffeur, a payé le resto et l’a accompagnée au Sindbad pour qu’elle rejoigne ses amis. Elle ne lui a même pas proposé de se joindre à elle. Il s’accroche... Lyès adore les moules presque avariées...

Mes démons de la nuit me reprennent... je ne dors que sous médication, mon psy est en train de me faire revenir vers l’accident, mon ex et pourquoi on a rompu... Au même moment, j’entends que Monsieur prépare son mariage avec celle qui a été pendant toute mon enfance... mon amie. Mes parents iront... me forceront peut être même à y aller parce que les parents de S. sont leurs amis de toujours. Ça ne m’étonne même pas que ma mère aille choisir la robe avec elle en ayant des soupirs de nostalgie, en ressassant le malheur que je lui inflige de ne pas être « comme tout le monde ». Elle traitera mon histoire avec lui d’amourette sans lendemain... si elle savait que jusqu’a maintenant chaque centimètre de mon corps pense encore à lui. Mais je me connais, maso comme je suis, j’y pense pour me faire du mal... Je n’ai rien d’autre à foutre... je m’ennuie alors je me scarifie le cœur... c’est tout moi !

Comment a-t-il pu m’oublier comme ça ? Sortir avec mon amie sans aucun scrupule et finir par se marier avec elle... Moi, petite princesse de mon monde (ccRania) je ne peux pas accepter ce mauvais traitement à mon égard. Ce que ça sous entend, c’est que finalement je n’ai pas tant que ça d’importance, il l’a trouvée elle, pour le réconfort, l’amour, la confiance et pour vaincre la peur de l’engagement, pour amadouer sa mère trop castratrice... et puis aussi pour faire la fête dans leurs délires douteux....

Je n’aime pas être parmi les pions qu’on « couche » sur l’échiquier... J’exige de rester la dernière debout. Mais sur ce coup, couchée, je n’arrive pas à me relever, je me sens comme une tortue renversée sur sa carapace, en train de gigoter des 4 membres sans résultats. Ma mère m’en veut, S. a choisi entre lui et moi et elle à choisi « lui »... et il a choisi entre elle et moi et il a choisi « elle ».

C’est l’évènement du moment, et personne ne peux m’écouter, trop égocentrique et occupé à se trouver « the » it-dress pour que « Tout le monde en parle » et puis ayant toujours caché ce qui se passait entre nous, qui va bien vouloir m’entendre sur un sujet qu’on aurait aucun mal à démentir au vu de l’attitude social que nous avons toujours eu tous les deux.

Ce week end semble difficile à envisager... je n’ai pas envie de le passer à la maison avec Rania qui se goinfre en laissant des miettes sur le clavier de l’ordi. Ça me dégoûte... le fait qu’elle se goinfre, le fait qu’elle laisse des miettes et aussi cette déformation du corps, absolument dégoutante. Je n’arrive même plus à la regarder en imaginant que dans quelques mois elle aura ces amas graisseux et des plis partout, des vergetures et de la cellulite... Oui, je sais je suis en mood sorcière, mais je suis tellement en colère contre la vie que je mène en ce moment que j’aurais bien noyé son bébé dans le lavabo. Elle est la cause de mon relâchement, de mon retour en arrière, de ma dépendance au psy et au fait que je reprenne des médocs. J’allais bien moi... et tout est tombé à l’eau.

J’ai répondu à Sam par MP, un simple « Tu viens » et je pars avec lui ce soir, à Tabarka sous la neige...

4 Avis sur ma vie:

Roxie White a dit…

Tabarka,Ain Drahem (et toute autre ville enneigée dans le nord-ouest) ne fera qu'approfondir tes retrouvailles avec toi-même, et donc te retrouver encore et toujours avec ces putain de vieux démons que tu essayes de fuir. Parole d'experte :p

20 décembre 2010 à 20:39
Mimi a dit…

oh, oui c'est clair... j'ai allongé mon séjour de deux jours d'introspection... et je me sens complètement noyée dans mon cerveau enneigé de merdes démoniaque... des petits bonshommes, qui me disent "On va te gâcher la vie..." D'ailleurs, je ne dors pas la nuit, je dors d'épuisement ces jours ci.

23 décembre 2010 à 12:17
Roxie White a dit…

Que ta vie soit de la merde ou que tout te sourit, c'est toujours cette même "merde" qui nous tourmente. c'est comme ça que les grands esprits vivent ou plutôt SURvivent :p

24 décembre 2010 à 12:56
Mimi a dit…

T'as tout compris ma fille, mais faut en avoir vécu des merdes pour arriver à tirer cette conclusion ::)
Wish you good luck, and a good quest !!

4 janvier 2011 à 14:40